Vous êtes ici : Accueil / Cadre de vie & Urbanisme / Cadre de vie / Les Grands Espaces / Espace Dunaire

Espace Dunaire

L’espace dunaire constitue un cordon entre le chenal de l’Aa et le Centre National de Production Electrique. La plage, propice aux jeux, au jogging, à la baignade, est bordée de dunes blanches fixées par les oyats. Dans des zones abritées, on trouve également des espèces caractéristiques : la laîche des sables et l’euphorbe des sables.

Les dunes prennent ensuite de la profondeur : aux dunes blanches succèdent les dunes à fourrés ou arbustives, couvertes d’arbustes denses et défensifs (argousiers, troènes, sureaux noirs) difficilement pénétrables : seuls quelques chemins où argousiers et sureaux sont taillés à cet effet traversent le cordon dunaire.

De fait, le substrat sableux garde une certaine stabilité. Viennent ensuite les pelouses dunaires ainsi que quelques pannes humides relictuelles. On note en ces endroits la présence d’orobanches et d’orchidées
notamment.


En ce qui concerne le secteur de la « dune de l’Aquaculture », d’origine artificielle, il évolue désormais naturellement : les parties hautes de la dune sont colonisées par l’argousier fauxnerprun et la dune blanche où
poussent les oyats occupe le reste du secteur. Le panicaut des sables et la pensée des dunes (viola curtisii), espèces d’intérêt patrimonial régional majeur pour leur vulnérabilité, sont également présents.


L’accès en voiture à cette partie du cordon dunaire s’effectue par la route de l’Aquaculture menant à la centrale. Afin de limiter le stationnement et d’éviter une progression vers la plage, des fascines ont été installées.

galerie photos

consulter la galerie Photos de gravelines

En savoir plus